Mathilde Szuba

Szuba Mathilde

Mathilde Szuba est docteure en sociologie de l’environnement, au Centre d’Etude des Techniques, des Connaissances et des Pratiques (CETCOPRA, Université Paris I),

Elle travaille sur les implications politiques et sociales du pic pétrolier et du dépassement des seuils d’irréversibilité environnementaux, notamment à travers l’étude des quotas individuels de carbone (“cartes carbone”). Elle a co-écrit un chapitre dans l’édition française du Manuel de transition de Rob Hopkins (2010). Elle est membre du comité de rédaction d’Entropia et de DDT.

Articles

Histoire et avenir du rationnement, de 1973 à demain

A l’occasion de ce soixante-quatrième séminaire de l’Institut Momentum, Mathilde Szuba se penche sur les mesures consécutives au choc pétrolier de 1973. En effet, quand on prend l’exemple de la Deuxième Guerre Mondiale, la réflexion est souvent retoquée au motif que, aujourd’hui, nous ne sommes pas en guerre aujourd’hui. Le cas des mesures de 1973 […]

Le rationnement, outil convivial

Face aux contraintes énergétiques qui s’annoncent et aux menaces d’épuisement des ressources naturelles, il est difficile d’imaginer que l’on puisse se passer d’institutions économiques et politiques plus ou moins centralisées pour organiser la coordination des efforts individuels d’autolimitation et une répartition équitable et soutenable des ressources disponibles.

Quo­tas indi­vidu­els de car­bone, rationnement et respon­s­abil­ité

« Et en 1871, dans Paris assiégé, lorsque le peuple veut faire un effort suprême pour résister à l’envahisseur, que réclame-t-il ? — Le rationnement ! » Pierre Kropotkine, 1887 Les penseurs de la décroissance se reconnaissent dans la thèse centrale d’une finitude des ressources naturelles, imposant des limites à la croissance. On retrouve également cette  finitude matérielle chez Nicholas […]