Gouverner la décroissance

La décroissance peut-elle devenir un modèle politique alternatif et réaliste ?

Face au risque d’effondrement qui pèse sur nos sociétés industrielles, cet ouvrage défend de nouvelles voies fondées sur la tempérance et le ralentissement : instauration d’un revenu de transition écologique, adossement de la création monétaire aux limites de la planète, rationnement équitable des énergies fossiles, développement de la permaculture, partage du travail, etc. Il présente certaines expérimentations, telle la biorégion de Cascadia, en Californie du Nord.

Bien gouverner la décroissance plutôt que la subir : une nouvelle histoire politique peut s’écrire, où les perspectives ouvertes ne sont pas celles de la crise mais de l’inventivité.

Retrouver les informations et commander l’ouvrage aux Presses de Sciences Po.

Gouverner la décroissance. Politiques de l’Anthropocène III

Agnès Sinaï, Mathilde Szuba (dir.)

Mai 2017, 232 pages, 14 €

Fondatrice de l’institut Momentum, Agnès Sinaï est journaliste environnementale. Elle enseigne en master de sciences et politiques de l’environnement à Sciences Po. Mathilde Szuba est maître de conférences en science politique à Sciences Po Lille (Ceraps, Lille 2) et membre de l’institut Momentum.

Ont également contribué à cet ouvrage : Christian Arnsperger • Ugo Bardi • Dominique Bourg • Julie Celnik • Yves Cochet • Sandrine Rousseau • Benoît Thévard


Lire toutes les brèves