8 octobre 2013

Culte de la croissance et difficulté de l’innovation

Vous trouverez dans cet article une tentative d’expliquer, par l’organisation du cerveau humain, la difficulté d’anticiper des changements désagréables du cours de l’histoire comme les effondrements, ou tout simplement de penser l’innovation. En écrivant ces quelques lignes, l’auteur est conscient de risquer le délit de biologisme, mais il assume.

L’article en PDF


Auteur: Ghislain Nicaise



Tous les articles de Ghislain Nicaise :

La permaculture pour préparer l’après-pétrole
Culte de la croissance et difficulté de l’innovation
L’hypothèse Gaïa
Encyclique du pape François : un plaidoyer pour la décroissance
Les trois racines de l’écologisme
Les cinq stades de l’effondrement, par Dmitry Orlov
Contribution à l’étude de l’état d’une planète vivante en crise, Sol3