25 mai 2013

Décroissance de l’argent, monnaies de la décroissance

Séminaire du 24 mai 2013 par Michel Lepesant

Par quel paradoxe ou provocation les décroissants défendent-ils les projets de monnaie locale complémentaire (MLC) comme l’une des alternatives concrètes les plus prometteuses pour une transformation sociale, écologique et démocratique ? Car le monde dont ils veulent sortir n’est-il pas le monde de la « banalisation de l’argent » ?

Pour répondre à ces deux questions, nous courrons deux lièvres à la fois : 1/ Décrire les principaux mécanismes d’une Monnaie Locale Complémentaire (convertibilité, reconversion, critères éthiques, relocalisation, bassin de vie, crédit solidaire, fonte, usages du fonds de réserve, complémentarité avec d’autres outils de la finance solidaire…) en les répartissant dans ce que nous allons appeler « les trois âges d’une monnaie locale complémentaire». 2/ S’interroger sur l’intérêt politique de tels projets pour la décroissance définie comme « trajet d’une société de croissance à des sociétés d’a-croissance ».

L’article en PDF.


Auteur: Michel Lepesant



Tous les articles de Michel Lepesant :

Décroissance de l’argent, monnaies de la décroissance