27 février 2014

La cohésion sociale en temps de récession prolongée. Espagne, Grèce, Portugal.

Séminaire du 14 février 2014 par Alice Canabate

Face à la crise économique et financière qui touche l’Europe depuis 2008, se superposent d’autres types de crises : crise de la représentativité politique, crise de l’opinion publique, crise des représentations… Face à cela, la réflexion écologique, qui est par essence une pensée des limites, se doit de penser les formes et les échelles du lien social ainsi que les équilibres susceptibles de soutenir un autre type de « vivre ensemble ». En d’autres termes : que peut devenir la cohésion sociale en temps de récession prolongée ? Comment répondre au lien social détérioré ? Quelles formes de violences cela peut-il faire émerger ? Et, à l’inverse, quels types de résistances, de réinvestissement et de créativité cela peut-il engendrer ? Si la crise est amenée à s’aggraver, il est important de saisir ce que dès aujourd’hui, elle offre à voir.

Le rapport ” La cohésion sociale en temps de crise : initiatives alternatives et formes des résistances – Espagne, Grèce, Portugal”, commandité par le Groupe d’EELV au Parlement Européen, a eu pour objectif de revenir sur ces questions au travers d’une enquête réalisée en Grèce, en Espagne et au Portugal, entre juin et novembre 2013.

Vous trouverez ici un résumé de ce rapport, qu’Alice Canabate est allée présenter au Parlement Européen dans la foulée de son séminaire à Momentum.

Cliquez ici pour voir l’enregistrement vidéo du colloque au Parlement.