4 février 2014

L’après-croissance vue par le think tank GreenHouse

L’Institut Momentum vient de traduire en français ce texte de présentation du think-tank GreenHouse, qui travaille sur des thèmes proches des nôtres au Royaume-Uni.

Tout le monde s’accorde à dire que nous sommes actuellement au cœur d’une crise économique et financière massive. Nous avons d’ores et déjà subi le plus gros « crash » depuis les années 30, mais le pire est peut être encore à venir. Comment devons-nous interpréter et résoudre la crise actuelle ?

Vu du mainstream, nous faisons face à d’immenses déficits publics, et à des économies stagnantes. Nous avons désespérément besoin de croissance économique – et d’austérité, laquelle s’accompagne de coupes massives dans les services publiques.

Et si le diagnostic, qui reflète la doctrine dominante, s’avérerait  complètement faux ? Et si la crise que nous expérimentons actuellement, remettait en cause l’ensemble de la théorie économique capitaliste, qui érige la croissance comme objectif principal de toutes les politiques ? Et si le combat entre ceux qui avancent que, sans austérité au préalable, il ne peut y avoir de croissance, et ceux qui arguent que nous devons investir et emprunter plus dès aujourd’hui pour stimuler la reprise, si tout ce débat n’était qu’une fausse dichotomie – parce que de chaque côté le croissantisme est un dogme incontesté ?

L’objectif du projet Post-Growth de Green House est de remettre en question le sens commun qui postule que c’est toujours une « mauvaise nouvelle » que d’apprendre que l’économie ne croît pas et de discerner ce qui, dans la structure de notre système économique, nous pousse à constamment prioriser la croissance.  Nous avons besoin d’établir une vision attractive et réalisable de ce que pourrait devenir le pays une fois que nous aurons délibérément abandonné l’obsession de la croissance – il faudra aussi questionner la manière d’y arriver. Et nous avons besoin communiquer cette vision aux gens de manière à faire sens et à stimuler le changement.

En décembre 2012, nous avons officiellement lancé le Projet avec une table ronde organisée avec la Green European Foundation intitulée Beyond Growth and De-Growth. Le panel incluait Tim Jackson du Green House Advisory Group, Molly Scott Cato du Green House, Aurélie Maréchal conseillère du parlementaire vert européen Philippe Lamberts, and Dr Hermann Ott, membre vert du parlement allemand. Vous pouvez trouver un compte rendu complet de la rencontre ici. Une vidéo de cet événement est disponible ici et le papier du Green House, Joined up Economics, dont le lancement a aussi eu lieu lors de cet événement, est disponible ici.

Nous avons publié une série de rapports au cours de l’année passée.

Vous trouverez un résumé du projet à cette adresse : Green House Post-Growth Project (pdf, 661 K).

Texte original de GreenHouse, traduit en français par l’Institut Momentum.