Biorégion Ile-de-France 2050 : L’Ile-de-France après l’effondrement

Résumé du scénario de l'Institut Momentum, présenté en mars 2019

Aujourd’hui, l’expansion sans limite de la mégapole francilienne a été rendue possible grâce à un approvisionnement continu et d’origine lointaine de toutes les sources de sustentation (alimentation, énergie, etc.) et à la tertiarisation de l’emploi qui permet une plus grande concentration des personnes pour produire de la richesse. L’Île-de-France est sortie de son bassin de subsistance et ne produit plus que 10 % de ce qu’elle consomme. En 2050, les moyens de transport et la quantité d’énergie disponibles seront radicalement différents et ces changements conduiront à une transformation profonde de l’aménagement des territoires et de la vie qui pourra s’y développer, selon le scénario Biorégion Ile-de-France 2050 développé par l’Institut Momentum avec le soutien du Forum Vies Mobiles, think tank de la Sncf. Lire la suite →

Biorégion Ile-de-France 2050 : L’Ile-de-France après l’effondrement

Résumé du scénario de l'Institut Momentum, présenté en mars 2019

Aujourd’hui, l’expansion sans limite de la mégapole francilienne a été rendue possible grâce à un approvisionnement continu et d’origine lointaine de toutes les sources de sustentation (alimentation, énergie, etc.) et à la tertiarisation de l’emploi qui permet une plus grande concentration des personnes pour produire de la richesse. L’Île-de-France est sortie de son bassin de subsistance et ne produit plus que 10 % de ce qu’elle consomme. En 2050, les moyens de transport et la quantité d’énergie disponibles seront radicalement différents et ces changements conduiront à une transformation profonde de l’aménagement des territoires et de la vie qui pourra s’y développer, selon le scénario Biorégion Ile-de-France 2050 développé par l’Institut Momentum avec le soutien du Forum Vies Mobiles, think tank de la Sncf. Lire la suite →

Dernières publications

Le Mal qui vient : une expérience de pensée autour de la fin des temps

► Séminaire avec Pierre-Henri Castel, le 15 février 2019
Le Mal qui vient  est une « expérience de pensée » : le terme, dans le vocabulaire philosophique, désigne une démarche expérimentale prenant appui sur la fiction, sur l’élaboration hypothétique de mondes autres, pour faire évoluer nos intuitions. Le livre de Pierre-Henri Castel, qui s’appuie sur la science-fiction post-apocalyptique, reconnaît alors sa radicalité : l’expérience a pour point de départ […]

Une carte carbone plutôt qu’une taxe carbone

► par Yves Cochet, tribune parue dans Le Monde le 11 février 2019
On ne compte plus les désillusions qui suivent les COP, depuis Copenhague en 2009, l’accord de Paris en 2015, et celle de Katowice en 2018. Parallèlement, chacun se lamente sur l’apparente contradiction entre la vigueur du mouvement des « gilets jaunes » et la prétendue nécessaire hausse de la taxe sur les carburants. Curieusement, malgré notre attention aux chaînes d’information […]

L’effondrement comme catégorie du politique

► Séminaire du 25 janvier 2019, par Anne Rumin
Dans les années 1990, le dramaturge Heiner Müller, constatant l’échec du communisme,  prend acte d’une « déchirure entre le temps du sujet et le temps de l’Histoire ». Le quotidien des individus semble s’être dissocié du temps long des événements politiques que relatent les manuels scolaires. Le sujet est condamné à attendre que l’Histoire retrouve une impulsion nouvelle, […]

En charge ! Mirages et miracles de l’électro-mobilité

► Par Alain Gras et Jean Sombre, séminaire du 16 novembre 2018
L’électricité n’est pas de ce monde, du moins elle ne naît pas de la terre en tant que force naturelle. Elle n’est donc pas énergie sur le plan ontologique, dirait le philosophe, et de fait elle est bien rangée par la science dans l’humble catégorie de « vecteur énergétique ». Seule la foudre la matérialise en un instant.

Contribution à l’étude de l’état d’une planète vivante en crise, Sol3

► par NamowNeergelttil, Dhp (traduit de l'Arcturien par Ghislain Nicaise), 18 novembre 2018
Depuis le dernier état des lieux effectué par ma directrice de recherche la professeure Bmudoston, j’ai pu confirmer une évolution récente de la situation sur Sol3. Plusieurs indices permettent de proposer que cette planète est en train de perdre le stade d’équilibre organique. Ce processus est mis en oeuvre par une seule espèce de primates […]

Information versus Effondrement. Comment tout ne va pas s’effondrer

► Séminaire du 12 octobre 2018 par Thierry Caminel
Il est devenu courant d’entendre de nos jours des propos sur « l’effondrement de LA société industrielle ». Mais c’est sans doute trop simpliste. Nous soutiendrons dans cet article que, en certains lieux, le capital informationnel qui caractérise cette civilisation (techniques, procédés, savoir-faire, organisations… ) continuera d’augmenter, ainsi que la résilience au réchauffement climatique et […]

Histoire et avenir du rationnement, de 1973 à demain

► Séminaire du 22 juin 2018, par Mathilde Szuba
A l’occasion de ce soixante-quatrième séminaire de l’Institut Momentum, Mathilde Szuba se penche sur les mesures consécutives au choc pétrolier de 1973. En effet, quand on prend l’exemple de la Deuxième Guerre Mondiale, la réflexion est souvent retoquée au motif que, aujourd’hui, nous ne sommes pas en guerre aujourd’hui. Le cas des mesures de 1973 […]

L’Île-de-France à l’horizon 2050 : de la saturation à la frugalité

► Séminaire du 25 mai 2018 par Marc Barra
Fragmentation des espaces, pollutions, chaleur, pesticides, uniformisation des paysages, imperméabilisation, raréfaction des insectes…. En une dizaine d’années, l’Île-de-France a perdu 21 % de ses oiseaux et 8 % de ses espèces de papillons. Selon l’Agence régionale de la biodiversité en Île-de-France, les zones agricoles enregistrent 30 % d’oiseaux en moins entre 2002 et 2014, et […]