Paul Jorion

Paul Jorion

Paul Jorion est titulaire de la chaire « Stewardship of Finance » à la Vrije Universiteit Brussel. Il a travaillé de 1998 à 2007 dans le milieu bancaire américain en tant que spécialiste de la formation des prix. Il avait préalablement été trader sur le marché des futures dans une banque française.

Il a publié un ouvrage en anglais relatif aux répercussions pour les marchés boursiers de la faillite de la compagnie Enron : « Investing in a Post-Enron World » (McGraw-Hill 2003). Il est également l’auteur de « La crise du capitalisme américain » (La Découverte, 2007 ; Le Croquant, 2009) ; « L’implosion. La finance contre l’économie : ce que révèle et annonce « la crise des subprimes » » (Fayard, 2008) ; « La crise. Des subprimes au séisme financier planétaire » (Fayard, 2008) ; « L’argent, mode d’emploi » (Fayard, 2009) ; « Comment la vérité et la réalité furent inventées » (Gallimard, 2009) ; « Le prix » (Le Croquant, 2010) ; « Le capitalisme à l’agonie » (Fayard, 2011) ; « La guerre civile numérique » (Textuel, 2011) ; « Misère de la pensée économique » (Fayard, 2012) ; (avec Grégory Maklès) « La survie de l’espèce » (Futuropolis/Arte, 2012) ; « Comprendre les temps qui sont les nôtres » (Odile Jacob, 2014).

Ses ouvrages les plus récents sont : « Le dernier qui s’en va éteint la lumière : Essai sur l’extinction de l’humanité » (Fayard, 2016) ; « Se débarrasser du capitalisme est une question de survie », Fayard, 2017) ; « À quoi bon penser à l’heure du grand collapse ? » (Fayard, 2017) ; « Défense et illustration du genre humain » (Fayard, 2018) ; (avec Vincent Burnand-Galpin) « Comment sauver le genre humain » (Fayard, 2020).

Voir son blog : https://www.pauljorion.com/blog/.