Institut Momentum

Articles

Scénarios face aux effondrements du vivant

Les effondrements constatés du vivant, de la faune et de la flore, interrogent sur son devenir, et sur celui des sociétés humaines. Le symptôme le mieux connu est l’extinction accélérée des espèces. Certes il y a toujours eu des extinctions et inversement des spéciations, apparitions d’espèces. Mais le taux d’extinction actuel est de 100 à […]

Théologie de l’effondrement, théologie de l’espérance. L’Apocalypse à l’ère de l’Anthropocène

La référence à l’Apocalypse biblique fut présente dans la réflexion des penseurs comme Günther Anders, Karl Jaspers ou Hans Jonas : l’ère de la bombe atomique signerait une entrée dans le temps de la fin, un temps marqué par la possibilité humaine inédite d’une guerre totale et d’un anéantissement de l’humanité. L’Apocalypse sera très pertinente pour […]

Biorégion 2050. L’Ile-de-France après l’effondrement : le rapport intégral

Avec le soutien du Forum Vies Mobiles, l’Institut Momentum a élaboré un scénario visant à imaginer une Ile-de-France sans voitures à l’horizon 2050. Dans cette vision inédite développée dans une étude de 240 pages que nous publions aujourd’hui, nous utilisons la biorégion d’abord comme un instrument interprétatif pour affronter la dégradation actuelle de nos urbanisations diffuses […]

“Ce qu’il faut combattre, c’est l’esprit productiviste et scientiste”

Depuis quelques années, la collapsologie suscite l’intérêt du grand public, des médias, des milieux militants, du monde universitaire, et jusqu’au personnel politique. Ancien ministre de l’Aménagement du territoire et de l’Environnement dans le gouvernement de Lionel Jospin (2001-2002) et président de l’Institut Momentum depuis 2014, Yves Cochet vient de publier Devant l’effondrement. Essai de collapsologie (Les Liens […]

Luc Semal : “L’effondrement ne devrait pas être l’alpha et l’oméga de l’écologie politique”

Les discours sur la catastrophe écologique ne sont pas nouveaux, nous rappelle le chercheur Luc Semal dans son ouvrage “Face à l’effondrement. Militer à l’ombre des catastrophes” (PUF, 2019). Le gain de notoriété récent de ces thèses marque en revanche leur « démarginalisation » : elles se diffusent désormais dans des groupes moins politisés, ce […]

Imposer le rationnement pour organiser le partage et protéger les plus fragiles

Le rationnement. De quoi s’agit-il ? C’est une réponse collective à la pénurie pour protéger les plus fragiles en organisant le partage, quand un produit de première nécessité vient à manquer. Rationner, cela veut dire empêcher certains de surconsommer pour s’assurer que tout le monde puisse en avoir un minimum. Ce n’est pas punir les […]

« Face à l’effondrement, il faut mettre en œuvre une nouvelle organisation sociale et culturelle »

La fin de notre monde est proche. Une ou deux décennies, tout au plus. Cette certitude qui nous habite désormais, et qui a bouleversé nos croyances et nos comportements, est le résultat d’observations scientifiques nombreuses et variées sur l’évolution du système Terre, mais aussi de l’expression de caractéristiques banales de l’espèce humaine lorsqu’un événement extraordinaire […]

Biorégion Ile-de-France 2050

Aujourd’hui, l’expansion sans limite de la mégapole francilienne a été rendue possible grâce à un approvisionnement continu et d’origine lointaine de toutes les sources de sustentation (alimentation, énergie, etc.) et à la tertiarisation de l’emploi qui permet une plus grande concentration des personnes pour produire de la richesse. L’Île-de-France est sortie de son bassin de […]

Ile-de-France 2050 : après l’effondrement, le nouveau visage de la capitale

Le rapport «Biorégions 2050», rédigé par l’Institut Momentum pour le forum Vies mobiles, imagine une région francilienne rendue plus agréable à vivre après avoir traversé une période chaotique l’obligeant à une complète transformation. Nous sommes presque en 2050. «L’Ile-de-France a subi une fragmentation forcée résultant du Grand Effondrement. A partir de 2019, les effets du dérèglement climatique sont devenus […]

Vers une Théorie critique du progrès : réflexions sur l’engagement intellectuel et politique à l’heure de l’Anthropocène

Le terme d’Anthropocène, introduit par le prix Nobel de Chimie Paul Crutzen en 2000, suivi d’une publication du même auteur dans la revue Nature en 2002, a littéralement modifié les perceptions, les cadres d’analyse du champ, mais également bien sûr, la nature des réflexions critiques sur – ou relatifs aux – humanités environnementales. Les sciences sociales se trouvent alors […]

Survivre à l’Anthropocène : gouverner l’excédent, nouvelle philosophie pour l’écologie politique ?

L’écologie politique est perçue comme la science de la rareté : raréfaction des ressources, de la biodiversité, etc. Sur la base d’une relecture de l’histoire de la philosophie politique (Platon, Machiavel, Saint-Simon) et des textes fondateurs de la civilisation judéo-chrétienne (L’Iliade et l’Odyssée, Remus et Romulus, Evangiles), et dans les pas du philosophe français George […]

Le rôle des attracteurs dans l’effondrement des systèmes complexes. Vers la radicalisation des formes de luttes (ZAD, Extinction Rebellion)

Dès 1972, le rapport au Club de Rome « The Limits to Growth » nous invitait à adopter une perspective systémique, à considérer la finitude des énergies fossiles desquelles nous sommes dépendants et à intégrer l’impact des activités socio-économiques sur les écosystèmes. En 1988, Joseph Tainter introduisait un modèle caractérisant l’évolution des sociétés complexes selon une loi […]

Résilience du système d’eau potable en cas de perturbation systémique

L’eau est une ressource vitale. Présente dans notre quotidien, aux robinets, aux fontaines, nous finissons par en oublier qu’ouvrir un robinet est un luxe, et que derrière celui-ci se cache des infrastructures lourdes et des problématiques complexes. Ce fonctionnement de l’eau dans nos sociétés modernes connaît aussi des menaces sévères.

Le Mal qui vient : une expérience de pensée autour de la fin des temps

Le Mal qui vient  est une « expérience de pensée » : le terme, dans le vocabulaire philosophique, désigne une démarche expérimentale prenant appui sur la fiction, sur l’élaboration hypothétique de mondes autres, pour faire évoluer nos intuitions. Le livre de Pierre-Henri Castel, qui s’appuie sur la science-fiction post-apocalyptique, reconnaît alors sa radicalité : l’expérience a pour point de départ […]

L’effondrement comme catégorie du politique

Dans les années 1990, le dramaturge Heiner Müller, constatant l’échec du communisme,  prend acte d’une « déchirure entre le temps du sujet et le temps de l’Histoire ». Le quotidien des individus semble s’être dissocié du temps long des événements politiques que relatent les manuels scolaires. Le sujet est condamné à attendre que l’Histoire retrouve une impulsion nouvelle, […]

Quel avenir pour le Web et le numérique à l’ère de l’Anthropocène ?

Nombreux sont celles et ceux qui parlent de “révolution numérique” pour qualifier les transformations passées et en cours et décrire la forge où s’inventent de nouveaux futurs sous le signe de l’innovation. “Le monde”, semble-t-il, “devient numérique”, comme l’expliquait l’informaticien Gérard Berry dans sa leçon inaugurale au Collège de France il y a une dizaine […]

En charge ! Mirages et miracles de l’électro-mobilité

L’électricité n’est pas de ce monde, du moins elle ne naît pas de la terre en tant que force naturelle. Elle n’est donc pas énergie sur le plan ontologique, dirait le philosophe, et de fait elle est bien rangée par la science dans l’humble catégorie de « vecteur énergétique ». Seule la foudre la matérialise en un instant.

L’Île-de-France à l’horizon 2050 : de la saturation à la frugalité

Fragmentation des espaces, pollutions, chaleur, pesticides, uniformisation des paysages, imperméabilisation, raréfaction des insectes…. En une dizaine d’années, l’Île-de-France a perdu 21 % de ses oiseaux et 8 % de ses espèces de papillons. Selon l’Agence régionale de la biodiversité en Île-de-France, les zones agricoles enregistrent 30 % d’oiseaux en moins entre 2002 et 2014, et […]

Vers l’autonomie alimentaire de l’Ile-de-France ? Le scénario Afterres francilien

Notre système alimentaire, du champ à l’assiette, représente plus du tiers des émissions totales de gaz à effet de serre en France, en comptant les étapes de l’agroalimentaire, de la distribution et de la gestion des déchets. Au-delà de l’énergie, répondre aux enjeux environnementaux, sanitaires, nutritionnels et sociétaux impose de réduire significativement les 200 kg […]

Paysages résilients

Changements climatiques, chaînes d’approvisionnements en flux-tendu, pollution, crise des intrants et des énergies, disparition de l’agriculture familiale, déconnexion urbain-rural… Nous semblons être face à une masse d’enjeux complexes, insolubles, interconnectés et difficiles à appréhender. Et si l’on considérait tous ces facteurs ensemble, et pas isolément ? Une approche systémique de l’accélération des crises environnementales, sociales et économiques […]

CARMA, un projet-phare de transition écologique sur le Triangle de Gonesse et une démarche-type d’aménagement du territoire dans une perspective biorégionale

Le projet porté par le Groupement d’opérateurs CARMA (Coopération pour une Ambition Agricole, Rurale et Métropolitaine d’Avenir) concerne l’aménagement du Triangle de Gonesse, entre les aéroports de Roissy et du Bourget, à 15km de Paris. Il se veut une alternative crédible et moderne au mégacentre commercial Europa City

Cités-jardins, communs et biorégions en Ile-de-France : une utopie pour 2050

Et si les premières cités-jardins de la région parisienne servaient de référence pour de nouvelles cités-jardins, toutes réunies en une farandole de lieux habitables permettant à différentes biorégions urbaines de se concrétiser ?

Vivre l’effondrement (et pas seulement y survivre)

Comment vivre avec les « super mauvaises nouvelles » ? Les sciences sont d’une grande aide pour répondre à cette question et nous aider à comprendre les mécanismes psychologiques qui entrent en jeu, mais elles ne peuvent pas grand-chose lorsqu’il s’agit de vivre des émotions, de recréer un imaginaire, ou de transformer notre rapport au […]

Biorégion Île-de-France en 2050 : le scénario de l’Institut Momentum

Ruptures et continuités en Île-de-France à l’horizon 2050 Au cours de la trentaine d’années qui nous séparent de la moitié du présent siècle, nous estimons que les dérèglements écologiques considérables et inéluctables qui nous attendent constitueront la cause principale des évolutions du monde – et de l’Île-de-France – dans tous les domaines. Ce n’est plus l’économique […]

L’effondrement n’est pas un bug mais une caractéristique

« Ce serait une consolation pour notre faiblesse et nos œuvres si toutes choses devaient périr aussi lentement qu’elles adviennent ; mais c’est ainsi, la richesse est lente,-la ruine est rapide. » Lucius Anneaus Sénèque (4 av J.-C. – 65 ap. J.-C.), Lettres à Lucilius, n.91, 6. Ce livre est dédié au phénomène qu’on appelle […]

Discipline historique et collapsologie

Une des limites à laquelle se trouve confrontée la réflexion sur un effondrement1 à venir, comme sans doute toute spéculation sur le futur, est un contraste entre la précision des données concernant les causes (par exemple des études de l’évolution des investissements dans la prospection pétrolière, une modélisation précise du changement climatique…) et la faiblesse […]

La cause animale : de l’éthique à la politique

L’animalisme est un mouvement philosophique, culturel, social, composé de groupes et d’individus qui ont en commun de prendre au sérieux les animaux. Ici, l’objectif est de montrer que ce mouvement a de la profondeur. Il ne s’agit pas pas juste d’une mode ou d’un style de vie mais d’un projet global pour un monde plus […]

La Biorégion comme forme politique du milieu

L’école territorialiste italienne réhabilite le territoire qu’elle préconise de traiter comme « une œuvre d’art », c’est-à-dire comme un objet qui a la particularité de ne pas résulter d’un façonnement par l’homme de matériaux inanimés mais d’être le produit d’un dialogue poursuivi entre des entités vivantes, l’homme et la nature, dans la longue durée de […]

Du nihilisme politique au temps de l’Anthropocène

A mes élèves, Depuis septembre, je vous parle de nihilisme. Aujourd’hui je voudrais vous parler d’immunologie politique. Et je veux vous expliquer le lien que je fais entre les deux. Je m’adresse à mes élèves actuels, passés, futurs ou virtuels. Je m’adresse à vous de là où je suis. Nihil : rien. Son opposé (totus) : tout. Le […]

L’économie : un processus de criticalité auto-organisée

Comme tous les êtres vivants, les sociétés humaines sont des structures dissipatives. Elles s’auto-organisent suivant un processus universel auquel le physicien danois Per Bak a donné le nom de « criticalité auto-organisée ». La structure dissipative produit du travail mécanique en décrivant des cycles de Carnot autour d’un point critique. Il y a alternance entre une transition […]

L’Île-de-France, une biorégion résiliente en 2050?

Combustibles de la révolution industrielle, les énergies fossiles ont imprimé leur marque aux paysages. Le sociologue Zygmunt Bauman évoque la “liquéfaction” des territoires où se mêlent villes et campagnes dans des zones indifférenciées. Les flux matériels ont envahi l’espace, désormais administré par une souveraineté “flottante”, confrontée à une société globale incertaine et à l’apparition de […]

Hériter de l’écoféminisme aujourd’hui

La fin des années 1970 et le début des années 1980 sont marqués par la montée en puissance des mouvements antinucléaires et des mouvements pour la paix aux États-Unis. Après l’accident de la centrale nucléaire de Three Mile Island en mars 1979 et face à la relance des programmes militaires par Reagan, des mouvements de […]

Civilization and Collapse

We have entered a period where the risks we face as a species are becoming potentially far more extreme in their impacts, more probable in their likelihood, and potentially irreversible in their duration. These risks are being manifested now and will increasingly be part of our lived experience. This transformation of risk has arisen due […]

Les biorégions, nouveaux territoires de la décroissance

La crise écologique contemporaine incite les sociétés occidentales à repenser leur rapport à la nature et à envisager de nouveaux référents politiques. C’est ce que propose le biorégionalisme, doctrine politique qui repose sur le concept scientifique de biorégion, et qui vise à substituer aux frontières administratives actuelles des limites naturelles. Si l’idée de biorégion commence […]

Milieu, robustesse, convivialité, contre environnement, optimisation, complexité

C’est en 1972 que fut publié le rapport The Limits to Growth, résultat d’une étude commanditée par le Club de Rome – think tank composé de scientifiques, d’économistes, de hauts fonctionnaires et d’industriels. Ce rapport mettait en garde : le mode de développement adopté depuis la révolution industrielle européenne, s’il était poursuivi, n’allait pas tarder à […]

Médecine et décroissance : adversaires ou alliées ? Par Pietro Majno

Pietro Majno est chef du Centre hépatobiliaire des hôpitaux universitaires de Genève, spécialiste des greffes du foie, et membre du Rassemblement des objecteurs de croissance. Il répond à l’invitation à parler des contradictions apparentes entre l’exercice d’une profession médicale très technique d’une part, et l’expérience quotidienne de la décroissance d’autre part. Un exposé volontairement un peu […]

Le transport et la civilisation

Le transport est un élément-clé de la civilisation moderne et on ne peut même pas s’imaginer la mondialisation sans son système capillaire de transport des biens et des personnes (et des armées) au niveau planétaire. Il est aussi vrai, pourtant, que presque tout le système est, aujourd’hui, basé sur le pétrole. Sans pétrole, pas de […]

Inscrire la monnaie dans les limites de l’empreinte écologique

Cette réflexion s’ancrera dans un triple constat: premièrement, la finitude des budgets écologiques de la planète implique la réduction de multiples flux nets de matière et d’énergie ; deuxièmement, sa seule solution a priori équitable et réalisable est celle que propose l’approche “Contract & Converge” (C&C) qui prône une contraction rapide de l’empreinte écologique mondiale […]

Mobile / Immobile dans la Grande Accélération

Aujourd’hui tout bouge tout le temps. Les déplacements et les télécommunications ont pris une place centrale dans l’organisation sociale et nos modes de vie. A titre d’exemple, les mobilités internationales ont été multipliées par quarante depuis les années 50, alors que la population croissait moins de trois fois dans le même temps. Derrière la révolution […]

Comment penser l’amélioration de l’efficacité énergétique sociétale ?

Il s’agit de l’efficacité énergétique de l’ensemble de la société. Par définition : « L’efficacité énergétique désigne l’état de fonctionnement d’un système pour lequel la consommation d’énergie est minimisée pour un service rendu identique. »

Limites, fragilité et critique de la puissance

Comment s’affranchir du dualisme occidental qui, en séparant et opposant nature et société, nature et culture, a autorisé l’exploitation sans limites du monde naturel et des espèces vivantes en même temps que l’assignation d’êtres humains à un « état de nature » ? Comment s’affranchir d’un humanisme anti-nature, à l’oeuvre dans la pensée « progressiste », de Marx […]

Tout est là devant nous et tout est là en nous

Tout est là devant nous, et tout est là en nous. Nous n’avons plus besoin d’aucune innovation technologique qui soutienne des modes de vie hors sol et hors solidarité. L’enjeu commun est maintenant du côté de la transformation des imaginaires, de notre capacité à agir avec sincérité et bienveillance, et de notre ténacité pour rappeler sans relâche à l’oligarchie […]

L’effondrement et la guerre

Cette réflexion sur la relation entre guerre et effondrement s’ancrera dans le travail mené par Pablo Servigne et Raphaël Stevens et se développera autour de plusieurs axes inspirés de la philosophie politique. 1-PLATON : le spectre ambigu de la sédition (stasis) comme effet nécessaire de fragilités endogènes à la cité et l’enjeu du bon mode de gouvernement. […]

Comment tout peut s’effondrer

Et si notre civilisation s’effondrait ? Non pas dans plusieurs siècles, mais de notre vivant. Loin des prédictions Maya et autres eschatologies millénaristes, un nombre croissant d’auteurs, de scientifiques et d’institutions annoncent la fin de la civilisation industrielle telle qu’elle s’est constituée depuis plus de deux siècles. Que faut-il penser de ces sombres prédictions ? […]

Du latin “collapsus”, “tombé d’un seul bloc”

La «collapsologie» sera-t-elle à la gauche ce que le déclinisme est à la droite ? On connaît bien désormais la thèse de la «décadence» morale de notre société diffusée par des penseurs et polémistes conservateurs. On connaît moins la collapsologie, la «science de l’effondrement de la civilisation industrielle», qu’introduisent – avec une «certaine dérision», préviennent-ils […]

André Gorz, de l’anticapitalisme à la décroissance

L’apport d’André Gorz à la pensée de l’écologie radicale contemporaine est fondamentalement philosophique. Son double héritage, sartrien et marxiste — le marxisme de l’École de Francfort — motivait son intérêt primordial pour l’émancipation de toutes les formes d’oppression, la liberté, le bonheur, ou plus exactement comme son ami Marcuse, son souci concret pour le bien-être.

Hommage à Bernard Maris

Nous sommes choqués et peinés au plus profond de nous de la mort violente de nos amis de Charlie Hebdo. Avec Bernard Maris, notre cher Oncle Bernard, nous perdons un esprit libre et fin, qui avait saisi toute la démesure du productivisme, liée à la pulsion de mort du capitalisme. Sa pensée nous était proche, […]

Pistes de ski et plages se font la malle

Vive le dérèglement climatique ! Si tout continue dans la bonne direction, le tourisme de masse vit ses dernières saisons. Il y a de moins en moins de neige en montagne, et les plages de l’été disparaissent à vive allure.  Il était temps, on n’en pouvait plus, écrit Fabrice Nicolino, notre compagnon en Anthropocène, aujourd’hui hospitalisé […]

Autour de l’effondrement

Nous sommes face à un phénomène massif et paradoxal de déni de l’effondrement, même chez les écologistes. Comment expliquer ce gouffre entre les perspectives alarmistes des rapports savants et le peu d’actions entreprises pour éviter la catastrophe ? Les approches psychologique par la « dissonance cognitive » de Leon Festinger, ou marxiste par les intérêts des lobbies capitalistes, […]

Pistes de travail pour 2014-2015

La question de l’effondrement est devenue notre spécialité et c’est une réalité, nous sommes d’ores et déjà en train de vivre le pré-effondrement (car l’effondrement peut être constitué de nombreuses phases distinctes et s’étaler sur une longue période de temps). Nous devons nous adapter à cette situation, apprendre à vivre en période d’effondrement et maintenir […]

Quatre regards sur l’économie de l’Anthropocène

Devenu le socle de la culture collective, l’industrialisme, selon lequel chaque individu doit s’inscrire dans la spirale de la production-consommation, connaît ses limites en raison de son incapacité à répondre à l’ambition qui le rendait socialement acceptable : maintenir une société du plein-emploi. Même si l’industrialisme fonde encore l’idéologie des gouvernants, il ne propose pas […]

Estimer l’inestimable : la nature mise à prix 

Si depuis longtemps la protection de la nature s’est accompagnée d’un souci pour les bénéfices qu’en tirent les sociétés humaines, on observe aujourd’hui une attention de plus en plus exclusive à ces bénéfices, désignés par l’expression « services écosystémiques », tant dans la recherche scientifique que dans les politiques publiques de conservation de la biodiversité. De façon […]

«La high-tech nous envoie dans le mur»

Face à la baisse des ressources, l’ingénieur Philippe Bihouix estime que notre monde se perd en innovations énergivores et polluantes. Pour lui, une autre voix est possible : les basses technologies. De tout temps, la technologie est venue à la rescousse des problèmes que l’humanité s’était elle-même créés. Face à la déplétion des ressources, aux […]

Sur la transition énergétique et l’avenir

En 2013, le débat national sur la transition énergétique s’est achevé sans que certaines questions fondamentales aient été résolues ou même évoquées. Le 18 juin 2014, la ministre Ségolène Royal a présenté un projet de loi sur la transition énergétique qui expose les mêmes erreurs ou les mêmes lacunes. En outre, une vision proprement écologiste […]

S’abonner à notre lettre d’information

[wysija_form id=”2″]

Jean-Claude Besson-Girard

Pein­tre, écrivain, Jean-Claude Besson-Girard est directeur de la revue Entropia, revue d’étude théorique et poli­tique de la décrois­sance. Il a théorisé et pra­tiqué la décrois­sance en ani­mant une com­mu­nauté paysanne dans les années soixante-dix. ll a tenté de met­tre en cohérence sa pra­tique et ses con­vic­tions tout au long de sa vie. Il est l’auteur […]

Pistes pour une monnaie résiliente

Écologie de la monnaie résiliente Posons l’écologie comme un discours ou une recherche sur la résilience de l’économie. A la différence de l’économie qui mesure des prix et définit les conditions de la mesure de ce qui est rare, l’écologie étend sa réflexion à définir et qualifier ce qui doit s’intégrer dans le calcul de […]

La cohésion sociale en temps de récession prolongée. Espagne, Grèce, Portugal.

Face à la crise économique et financière qui touche l’Europe depuis 2008, se superposent d’autres types de crises : crise de la représentativité politique, crise de l’opinion publique, crise des représentations… Face à cela, la réflexion écologique, qui est par essence une pensée des limites, se doit de penser les formes et les échelles du […]

La destinée humaine dans l’Anthropocène

Par le passé, chaque passage d’une division de l’échelle de temps géologique à une autre est survenu parce que les formidables forces de la Nature se sont manifestées de façon extraordinaire, mais  toujours inconsciemment et involontairement. Dans l’Anthropocène, l’ « empreinte humaine sur l’environnement mondial est aujourd’hui devenue si vaste et si active qu’elle concurrence certaines des […]

L’après-croissance vue par le think tank GreenHouse

L’Institut Momentum vient de traduire en français ce texte de présentation du think-tank GreenHouse, qui travaille sur des thèmes proches des nôtres au Royaume-Uni.

Tim Jackson : Réparer le modèle économique

« Les gens sont en train de saborder leur économies, et d’emprunter comme des fous, pour acheter des choses dont ils n’ont pas besoin, pour impressionner de façon éphémère des gens dont il se fichent ». Cette phrase détonante de Tim Jackson, prononcée lors d’une conférence qu’il a donné à la London School of Economics en […]

Une parade technoclimatique pour sauver la planète ?

Nous avons atteint la fin d’une époque de stabilité climatique qui a permis à la civilisation humaine de prospérer. C’est aussi la fin de l’ère du « progrès ». Comme toute bête réveillée en colère d’un long sommeil, l’instabilité climatique est dangereuse et refuse de se laisser contrôler. Et s’il existait une solution miracle pour […]

Faut-il sauver le concept de résilience ?

Au-delà du contexte des initiatives de transition, le concept de résilience se diffuse dans de nombreuses disciplines scientifiques et est invoqué de manière exponentielle par les institutions politiques et économiques mondiales. Critiqués pour la profusion d’usages qui contribue à entretenir un flou théorique, les travaux sur la résilience doivent aujourd’hui se démarquer de la récupération […]

La bioéconomie

La bioéconomie est un concept qui fleurit aujourd’hui sur les scènes politique et économique internationales. En début d’année 2013, la Commission européenne a mis en place un “observatoire de la bioéconomie”. L’OCDE s’est également saisie du sujet, de même que le gouvernement américain qui a publié en avril 2012 un “blueprint” sur la bioéconomie nationale.

La préhistoire de l’Anthropocène

Bien que les effets géologiques ne se fassent sentir qu’ avec la révolution industrielle, l’imaginaire de l’Anthropocène est en gestation depuis plus de 8000 ans, à un moment de basculement dans la biosphère : la dite “révolution néolithique” de certains peuples de l’espèce humaine. Bousculant plus de deux millions d’années d’évolution dans la nature (de […]

Dernier épisode du cycle de conférences des rendez-vous de l’Anthropocène

Cycle de débats publics organisé par les enseignants du séminaire « Histoire de l’Anthropocène » de l’Ehess (Centre Alexandre Koyré) et l’Institut Momentum, en partenariat avec la revue Entropia, Mediapart, La Fondation Sciences Citoyennes, Attac, et le Festival des Utopies Concrètes.

Face à l’obsolescence programmée, la décroissance émerge comme un horizon de sens

Nous avons tous l’expérience, qui avec sa machine à laver, qui avec son poste de télévision ou son ordinateur, d’appareils ou d’équipements tombant en panne par suite de la défaillance d’un élément. Nous avons donc tous, à un moment ou un autre, été confrontés , fût-ce sans le savoir, au phénomène de l’obsolescence programmée. Or, […]

Microfermes en permaculture

Une nouvelle génération de paysans s’installe actuellement pour pratiquer une forme innovante d’agriculture biologique, peu mécanisée et appliquant les principes de la permaculture. De toute petite taille (de l’ordre d’un hectare environ), très productives, leurs fermes pionnières apportent des réponses à de nombreux problèmes contemporains.

De Stockholm à Rio+20 : le tabou des limites de la croissance

Né au sein du mouvement international pour la conservation de la nature, le concept de « développement (écologiquement) soutenable », adopté par la Commission Mondiale sur l’Environnement et le Développement, a connu une fortune ambiguë mais aussi fantastique que l’équation de l’après-deuxième guerre mondiale : développement = croissance économique moderne = industrialisation.

Le pro­jet Terra Vitae, du retour à la terre à la société future

 Une nouvelle génération de paysans s’installe actuellement pour pratiquer une forme innovante d’agriculture biologique, peu mécanisée et appliquant les principes de la permaculture. De toute petite taille (de l’ordre d’un hectare environ), très productives, leurs fermes pionnières apportent des réponses à de nombreux problèmes contemporains.