Joëlle Zask

Joëlle Zask

Joëlle Zask enseigne au département de philosophie de l’université Aix- Marseille. Spécialiste de John Dewey dont elle a introduit et traduit plusieurs textes, elle s’intéresse aux conditions d’une culture démocratique partagée. Dans ses derniers travaux, elle étudie les relations entre l’écologie et l’autogouvernement démocratique.

Elle est l’auteure de plusieurs ouvrages, dont « La Démocratie aux champs » (La Découverte, 2016), « Quand la place devient publique » (Le Bord de l’eau, 2018), « Quand la forêt brûle » (Premier Parallèle, 2019) et, en 2020, « Zoocities : Des animaux sauvages dans la ville » (Premier Parallèle).

Articles

De la ville à la cité

La ville a, dès l’origine, été conçue comme l’édification d’un bastion échappant au règne sauvage de la nature, analyse Joëlle Zask dans son dernier ouvrage, Zoocities[1]. A rebours de ce modèle de la séparation étanche, celui de la ville, la philosophe appelle de ses vœux la réactivation de l’idée de cité en tant que « communauté de vie […]