Le Prasino Instituto à Athènes, écologiste et décroissant

Le « Prasino Institouto », ou Institut Vert, en Grèce, est une foundation non-gouvernementale et sans but lucratif. Créée en mars 2011, elle s’est donné pour but l’étude, l’analyse et la dissémination de la pensée écologique et de l’écologie politique dans tous leurs aspects. L’Institut a été créé à l’initiative du Parti Vert de Grèce (Oikologoi Prasinoi). Bien qu’il soit affilié au Parti Vert, l’Institut maintient à son égard une certaine indépendance.

Le Prasino Institouto promeut les activités de recherche et de documentation sur l’environnement, la société, l’économie et la politique avec une perspective d’écologie politique. Ses principaux centres d’intérêt sont les énergies renouvelables, les ressources naturelles, la production alimentaire, l’agriculture, la pêche, le travail, les valeurs démocratiques, les droits humains et les droits animaux, les questions de genre et l’action non-violente.

En 2014, l’Institut a publié un recueil d’articles sur la décroissance de Serge Latouche, Juan Martinez-Alier, Giorgios Kallis etc., traduits en grec sous le titre : « 11 textes pour la décroissance : Au-delà de dilemme entre développement et austérité » («11 κείμενα για την αποανάπτυξη: Πέρα από το δίλημμα λιτότητα ή ανάπτυξη»). Le sujet de la décroissance suscite d’autant plus d’intérêt que, depuis 2010, les échecs des politiques libérales à opérer une relance économique en Grèce ont ouvert une fenêtre de discussion pour des modèles économiques divergents et auparavant inaudibles. En avril 2013, le Prasino Institouto a organisé une conférence-débat intitulée « Beyond Growth/Degrowth: changing Greece’s cultural paradigm », avec Stavros Agoglossakis, Mauro Bonauiti, Mary Mellor, Valter Bonan et Igor Matutinovic.


Lire toutes les brèves