The Anthropocene Project au HKW à Berlin

Depuis les débuts de l’époque indus­trielle, Homo faber s’est érigé en force géologique cen­trale et toute-puissante. Cette époque a com­mencé, il y a deux cents ans, avec les débuts de la révo­lu­tion indus­trielle. Aujourd’hui, tous les cycles de la biosphère sont mod­i­fiés par les activ­ités humaines — cycle du car­bone, de l’eau, du phosphore.

L’Anthropocène est ce nouvel « âge géologique de l’humanité »  proposé par les sciences de la Terre. Popularisé par le prix Nobel Paul J. Crutzen au tournant du millénaire, le terme est considéré comme l’un des concepts scientifiques les plus novateurs. Pour plus d’informations voir Jacques Grinevald et Agnès Sinaï.

Le Haus der Kulturen der Welt (HKW)  est un espace berlinois consacré aux arts contemporains internationaux et un forum pour les développements et les discours actuels. Au cours des deux prochaines années, le HKW facilitera une exploration des multiples implications de l’Anthropocène sur la recherche, la science et l’art. Le transdisciplinaire « Anthropocene Projet » explore ainsi le concept en utilisant des méthodes de recherche et de présentation issues des arts et des sciences.

Si l’on suspend l’opposition entre l’humanité et la nature, comment changer nos perspectives et notre perception? Est-il encore possible de penser des concepts tels que « artificiel » et « naturel » ? Si les transformations de la nature sont d’origine anthropique, comment cela impacte-t-il notre l’interprétation anthropocentrique de notre avenir  ? Quel est l’impact de la notion de changements globaux sur les décisions politiques ? Quelle image de l’humanité naît de l’idée d’une nature façonnée par l’homme?

Autant de questions qui seront discutées dans le cadre de l’ « Anthropocene Project » qui s’ouvre du 10 au 13 janvier 2013 avec un archipel de pensées, de positions et de lignes de débat. L’ouverture examinera donc les questions fondamentales posées à et par « l’âge de l’humanité ». Penseurs de renom, artistes, cinéastes et universitaires des sciences naturelles et des sciences humaines se réuniront à travers une série de dialogues, de spectacles et de mises en scène afin de négocier et de discuter cette ère « post-Holocène » à travers une grande variété de points de vue.

Voir le site du projet et la plaquette détaillée du programme.


Lire toutes les brèves