5 mai 2020

Le Grand Paris après l’effondrement. Pistes pour une Ile-de-France biorégionale

Agnès Sinaï, Yves Cochet, Benoît Thévard, avec les éditions Wildproject, parution en librairie le 20 août 2020

Les éditions Wildproject publient une version en poche du rapport Biorégion 2050.

Nous sommes en 2050. L’effondrement a entraîné une réorganisation de l’Île-de-France.

Les flux de la mondialisation se sont considérablement réduits. Les hypermarchés ont disparu, les voitures aussi. C’est tout le système économique et politique qui a été repensé autour de la sobriété énergétique et des autonomies alimentaires.

Démographie, gouvernance, énergie, subsistance, transport : toutes les dimensions de la vie post-pétrole sont ici abordées sans concession.

“Si certains présupposés, comme un vaste exode urbain et une diminution radicale de la population régionale, semblent encore lointains (mais l’expérience démontre que ce qui était inconcevable hier ne l’est plus aujourd’hui), les hypothèses développées valent le détour car elles donnent à réfléchir et à imaginer. Et ça tombe bien : avant de les publier en version papier à l’automne, les éditions Wildproject en donnent déjà un conséquent aperçu sur leur site internet : à partir de ce vendredi, le Grand Paris après l’effondrement vient s’ajouter à la liste des ouvrages en accès libre offerts pour penser le confinement et réfléchir au monde d’après. Une «petite bibliothèque de crise» à consulter au plus vite”. Libération, 22 avril 2020

Feuilleter l’ouvrage.

Publication des éditions Wildproject soutenue par le Forum Vies Mobiles.