23 octobre 2013

Le revenu d’existence

Pour des sociétés libres et égalitaires

Malgré l’opulence matérielle inégalée des sociétés occidentales contemporaines, nombreux sont ceux qui n’ont pas accès aux biens de première nécessité que sont une alimentation saine, un logement décent, de l’énergie, de l’eau potable, une éducation émancipatrice et autonomisante. La société de croissance creuse les inégalités tout en éludant la question de la juste répartition de la dot planétaire. Pour endiguer les déséquilibres, deux outils pourraient enclencher une décroissance choisie : la Dotation inconditionnelle d’autonomie (DIA) et le Revenu inconditionnel (RI). Le premier privilégie le droit de prélèvement sur les ressources naturelles plutôt que les aides en monnaie nationale. Le second, le revenu inconditionnel, propose d’instaurer une allocation monétaire distribuée sans distinction. 

Lire l’intégralité de l’article en PDF .


Auteur: Carton



Tous les articles de Carton :

Mobiliser la société face au pic pétrolier
Freins et leviers des politiques de résilience
Le revenu d’existence