Tag Archives: résilience

Le problème est la solution ; mais les solutions peuvent dégénérer en (bons vieux) problèmes

Lorsque Bill Mollison commença à promouvoir la permaculture auprès des gens qui faisaient du maraîchage, il disait souvent, sur un ton malicieux, “vous n’avez pas trop de limaces… mais trop peu de canards”. La tendance de Mollison à renverser le point de vue sur un problème connu, et à voir comment il pourrait constituer une ressource insoupçonnée, relève de la pensée écologique : identifier des niches inoccupées qui pourraient être remplies pour rendre un (éco)système, horticole ou autre, plus résilient et plus productif. Continue reading »

Penser la portée politique de la collapsologie sur le terrain

Anne Rumin

Depuis sa création, la collapsologie a connu un essor important. Cette évolution s’accompagne de très nombreuses critiques qui dénoncent notamment le caractère dépolitisant de ce discours sur l’effondrement. Durant ce séminaire, Anne Rumin propose d’étudier et de discuter cette critique à partir de ses travaux de thèse (en cours de réalisation) en évitant de dissocier les discours collapsologues des milieux qui se les réapproprient. Il s’agit ainsi de questionner la portée politique de la collapsologie « depuis le terrain » avec notamment la « Commune imaginée du Bandiat » de l’association « La Suite du Monde » et la stratégie de résilience du Département de la Gironde. Ces deux exemples partagent en effet une même perspective effondriste issue de la collapsologie. Dès lors, l’étude de la diffusion du discours de la collapsologie et de ses conséquences nous invite à adopter de nouvelles pistes problématiques, relatives à l’apport de la collapsologie à un renouvellement des processus d’élaboration des politiques publiques et, à terme, à une possible redéfinition du rôle de l’Etat et des institutions dans une perspective d’effondrement.   Continue reading »

Apprendre à respecter les limites planétaires

Face à la multiplication des atteintes portées au « système Terre », la communauté scientifique a entrepris de déterminer les frontières au-delà desquelles les risques de basculement écologique sont élevés. Neuf processus biogéochimiques majeurs sont l’enjeu de ces « limites ». La détermination et la mise en œuvre des seuils écologiques posent des défis à la société, tant en termes de démocratie, de justice sociale, que de limites à la liberté. Continue reading »

Relocaliser pour renforcer l’autonomie alimentaire des villes et limiter le réchauffement climatique

La crise du coronavirus montre la fragilité des villes dans leur approvisionnement alimentaire. A cause de cela, certains produits de première nécessité manquent dans certains magasins d’occident, un peu comme autrefois dans les magasins de l’Union soviétique ! Or, développer des villes plus résilientes au plan alimentaire, économique et écologique suppose de repenser l’urbanisme et l’aménagement du territoire dans une perspective de relocalisation. C’est pourquoi,  les petites villes ou les gros villages sont l’avenir de l’urbanisation future. Créer de petites villes renforce aussi la démocratie. Diminuer les distances d’approvisionnement des communes permet à la fois plus d’autonomie et moins de déplacements, donc de limiter le réchauffement climatique. Les surfaces cultivables diminuent avec l’urbanisation croissante. L’efficience consiste à cultiver la majorité des terres agricoles à la périphérie de la ville et à placer de petites zones boisées en ville. Ralentir les villes s’avère aussi une des dimensions des politiques de relocalisation.

Continue reading »

La pandémie de covid-19 : une histoire de cloches, de marteaux et de clous

En partant d’une technique de modélisation destinée à prévoir la production de pétrole, cet article agence des scénarios possibles de l’évolution de l’épidémie en France. Après la première vague qu’il convient d’arrêter, la question des résurgences est traitée. Un propos politique est ensuite porté concernant le manque d’anticipation des pouvoirs publics et les choix délétères effectués. Enfin des mesures sont proposées dans l’objectif premier de nous sortir d’une torpeur d’impuissance conférée par le confinement.

Continue reading »

Pistes pour une monnaie résiliente

Écologie de la monnaie résiliente

Posons l’écologie comme un discours ou une recherche sur la résilience de l’économie. A la différence de l’économie qui mesure des prix et définit les conditions de la mesure de ce qui est rare, l’écologie étend sa réflexion à définir et qualifier ce qui doit s’intégrer dans le calcul de la rareté pour économiser durablement le cadre et les ressources de la vie. L’écologie rend l’économie résiliente si elle est capable de proposer aux sociétés humaines une vision transformable des objets de prix et des règles de l’échange telle que la vie puisse se développer durablement ; telle que les menaces que l’économie actuelle fait peser sur le monde vivant puisse être durablement résiliées. Continue reading »

Freins et leviers des politiques de résilience

Au-delà du contexte des villes en transition, le concept de résilience se diffuse dans de nombreux champs des sciences sociales parmi lesquels la gestion du risque, la finance internationale, les politiques économiques, la planification urbaine ou encore la santé publique. Cette profusion d’usages contribue à entretenir un flou théorique.
Reste que la résilience est régulièrement présentée, notamment par les organisations internationales, comme un concept fonctionnel permettant de trouver des voies de transformation des systèmes socio-écologiques. A la croisée de l’urbanisme, des stratégies de développement et de la gestion des ressources naturelles, les discours de la résilience sont-ils en mesure d’offrir un paradigme de soutenabilité opérationnel et novateur, permettant de faire face aux défis à venir, qu’il s’agisse des impacts du changement climatique ou de l’épuisement des ressources non renouvelables ?

Lire l’intégralité de la dernière version de l’étude Freins et leviers des politiques de résilience locale en Europe.

L’Institut Momentum remercie le député européen Jean-Paul Besset pour le soutien qu’il a apporté à cette étude.

Uncrash Program

Dans une perspective d’effondrement de la société moderne telle que nous la connaissons, inéluctable mais difficile à dater précisément du fait de plusieurs facteurs exponentiels à l’oeuvre, cette présentation juxtapose des thèmes tels que la démographie, l’inégalité, le pic pétrolier, la monnaie et la dette, et divers aspects liés à l’environnement. Continue reading »